Raspberry Pi 3
#1
Est-ce que quelqu'un parmi vous (ou vos connaissances) a déjà installé et utilisé un Raspberry PI3 avec un cloud (genre NextCloud, OwnCloud ou Cozy) ?!

Ce serait pour connaître la stabilité de votre installation. J'ai, pour ma part, une stabilité proche du 0 absolue alors je me pose des questions...
Répondre
#2
Non désolé (réponse utile 2)

Je suis pas allé plus loin qu'OSMC (kodi) sur mon raspberry, mais si tu trouves ta réponse ailleurs qu'ici, ça m’intéresse.
Répondre
#3
Pour ma part, cela fait plusieurs années que je me suis monté un Raspberry Pi (1ère version) en serveur NAS (4To) et DNLA basé sur ArchLinux.
Au début, j'ai eu des soucis liés à l'utilisation de la carte SD et de clés USB; en effet, à force d'écrire (les logs entre autre) ces composants se verrouillent très vite. Du coup, j'ai migré une bonne partie du système sur les disque USB branchés au PI.
J'ai aussi été confronté au problème de mise en veille des disques donc j'ai des CRON qui font régulièrement des accès sur tous les disques.

C'est pas du tout du contexte Cloud mais je pense que c'est des points à vérifier.
Répondre
#4
Ouais, ça confirme un peu mes trouvailles.
En gros, j'ai vu un peu partout que les cartes SD ne tiennent pas la route et que ça plante au bout d'un moment. Le problème est que ça plante au bout d'un mois chez moi (j'ai une carte SD de très bonne qualité, vérifiée et tout et tout). Si je dois tout réinstaller à chaque fois, c'est pas jouable.
Du coup, je vais peut-être passer à un mini-pc, certe un peu plus cher, mais je vais y gagner en terme de temps et de stress...

Je vous tiens au courant.
Au cas où, j'avais fais un article sur ma config : http://www.prelude.me/index.php/2016/10/...erry-pi-3/
J'ai fini par utilisé NextCloud car Cozy ne correspondait pas à mes besoins (mais ils sont en train de changer des trucs et ça va devenir intéressant)
Répondre
#5
Il y a des manipulations qui permettent de limiter l'utilisation de la carte SD en plaçant le système complet sur un disque USB, il ne reste en gros que le boot sur la carte SD ainsi, elle s'use moins vite.

Essaie de mettre en oeuvre cette solution avant de changer de techno.
Répondre
#6
Je vais voir cette solution, mais le passage au mini-pc me permettrait aussi d'installer LibreOffice pour NextCloud, qui ne fonctionne que sur du X86 (pour l'instant), et pas sur du ARM. Mais bon, il me faudra un peu d'argent pour acheter mon mini-pc, alors ça va attendre 2
Répondre
#7
Je continue mon "cloud" personnel et je rajoute des fonctionnalités.
La dernière en vue est un webmail.
Mais... ([mode_troll]il y a toujours un mais dans le monde Linux...[/mode_troll]
J'ai testé :
- roundcube : il ne fonctionne qu'avec un serveur IMAP 4 (et j'aurais aimé du POP3),
- Horde : bon... j'ai craqué au bout d'une journée de tentative pour l'installer et le faire fonctionner avec Php 7. C'est lourd, gros, c'est imbuvable.
- le webmail intégré à NextCloud : j'ai l'impression qu'il est à l'état de prototype bourré de bugs. Sans intérêt.
- iRedMail : bon... il installe tout et donc il faut partir d'un serveur vierge. Et manifestement, il ne marche pas sur un Raspberry.

Et là, je bloque, je n'ai plus de solution.
Auriez-vous une solution de webmail qui permette :
- de se connecter depuis n'importe où (c'est le principe...)
- qui fonctionne sur un Raspberry (ARM du coup)
- en POP 3 (donc, le serveur aura tout les mails en local)
- qui fonctionne
- pas 3 jours d'installation... (on sent bien les nerfs qui lâchent, non ?! 2 )
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)