Virtual Golf Club
#31
Tiens, d'ailleurs, histoire de comprendre. Pour ceux qui n'ont pas participé (no problemo, je ne sais pas si j'aurais moi-même participé...), quelles sont la ou les raisons ? En gros, je cherche à savoir si ça vaut le coup de continuer ou si je laisse béton ce jeu.
Répondre
#32
Grosso modo : je n'ai absolument aucun intérêt pour le golf 34
[Image: spaceshift_logo_mini.png]
Répondre
#33
(pareil, mais comme on est une communauté de créateurs qui se soutiennent, ben, je soutiens quand même 2 )
Répondre
#34
Le but final est tout de même de générer du CA. Puisque ce n'est pas mon loisir (quoique) mais bel et bien mon taf.
Donc, je ne peux pas me permettre de faire un jeu juste pour mon plaisir ou je met la clef sous la porte et, faute d'argent, je ferme mes serveurs. Ou alors je ne mange pas pendant 6 mois et je perd mes 10 kilos en trop, c'est un choix 2
Bref, du coup, il faut que je me pose les bonnes questions. Est-ce que je continue dans les jeux ou est-ce que j'arrête pour reprendre une activité de freelance, développement de sites web qui ne me plaisent pas spécialement et tout le tralala...
En fait, c'est pas simple la vie. C'est pas un jeu. Merde :(
Bon, je dit tout ça, mais je suis content de l'expérience Ulule malgré tout. J'ai présenté mon jeu, j'ai fait une petite vidéo, j'ai eu des retours constructifs. Bref, ça me fait avancé et c'est chouette.
Répondre
#35
Si le but d'un projet est de s'amuser à le réaliser (comme je le fais pour Dracca, Eclerd, Variispace, Deviantools, mon blog, etc) alors l'approche de faire le projet (prototype ou projet complet) puis de le vendre est pertinente.

Mais là, si ton but est d'en vivre, c'est à dire que ton but est de vendre un truc, je pense qu'il vaut mieux considérer cette priorité en premier et passer la réalisation du projet (et le projet lui-même) au second plan. Dans l'idée, si t'aimes les gâteaux salés au chocolat (comme les boulettes du chef) alors fais-les salés. Mais si ton but est de vendre des gâteaux, mieux vaut d'abord savoir quels gâteaux les gens sont prêts à acheter (et oui, tu devras surement faire des cakes au chocolat sucrés, ou même des quiches lorraines).

Là, t'as dû passer du temps sur le projet, même s'il n'a été qu'un prototype. Est-ce que tu savais, *avant de démarrer* combien de gens seraient intéressés? Combien payeraient-ils? Quelle serait leur propre vision de ce jeu?

A mon avis, et c'est la raison pourquoi beaucoup de freelance se cassent la figurent au bout du compte (moi inclus), le plus difficile est de vendre sa réalisation et non la fabriquer. En fait, il faut vraiment savoir pourquoi on fait un projet.
Si c'est pour le fun, alors ok on peut faire ce qui nous amuse sans se soucier du reste (c'est pour cela que j'aime mieux ma situation maintenant qu'avant: j'ai les sous sûr à la fin du mois, et mes projets persos sont donc pour le pur fun).
Si c'est pour le fric (=pour en vivre), alors c'est cet objectif que l'on remplit en premier, et pour cela, il faut trouver les gens qui sont prêts à payer pour une idée donnée (et ce avant de se lancer dans l'idée).


Ce qui est difficile dans le domaine des jeux et loisirs, c'est qu'il est plus simple de vendre quelque chose qui supprime les problèmes plutôt que quelque chose qui amène des nouveautés (Loss avertion instead of emphazing gains). Et je vois mal comment les jeux peuvent "éviter un emmerde"... Ils me semblent avoir plutôt tendance à "amener un bienfait supplémentaire".


Bref, si t'es ton propre client en faisant ton jeu qui te plait (plutôt qu'en allant d'abord trouver qui serait intéressé par tel ou tel jeu à faire, dont tu n'auras pas eu l'idée), cela me semble difficile d'en vivre. (Cela me rappellerait presque les débuts d'Oban 2 )
Répondre
#36
Personnellement je pense que ton projet est intéressant sur le papier, mais peine à trouver un public. Rapide estimation : quelle est la part de la population qui joue au golf, qui a un intérêt pour le golf, et qui jouerait en même temps à un jeu web ? Je pense qu'elle est très réduite.
Je n'y connais rien au golf, ça ne m'intéresse pas du tout, je dis ça comme ça mais je pense que c'est le cas pour beaucoup de jeunes. Le golf est un sport particulier visant un certain public qui, en général, a un certain niveau de moyens, et je ne suis pas convaincu qu'il corresponde au public qu'on retrouve principalement sur les jeux web 34
Cela étant, l'idée de travailler dessus à l'approche des J.O, pourquoi pas, mais peut-être que les J.O n'ayant pas eu lieu encore, l'intérêt du public s'en trouve réduit...
[Image: spaceshift_logo_mini.png]
Répondre
#37
Je ne connaissais rien au golf avant de m'attaquer à ce projet.
J'ai lu beaucoup sur le sujet et je suis à même de parler de ce sport auquel je n'ai jamais jouer (et auquel je ne jouerais certainement jamais).
Il existe déjà des jeux en 3D où l'on est à la place du golfeur. Je n'ai pas les moyens de me lancer dans un jeu 3D.
L'idée de base a donc été de faire un jeu web plutôt orienté gestion.
Et dès le début, le but était de faire un jeu qui soit en free2play avec, donc, des options payantes.
Ce n'est pas un prototype que j'ai fais, mais bien le jeu final. Du coup, il sortira quoiqu'il arrive puisque j'en suis presque à la fin (je respecte mon calendrier).
Il sortira avec un peu moins de graphismes (désolé Antyoz 16 )
Et s'il marche, je rajouterais des fonctionnalités et des graphismes au fur et à mesure.
Bref. Je vous passerais une clef bêta dès que ce sera dispo 16
Répondre
#38
J'ai backé parceque j'aime toujours découvrir des petites perles de jeu par navigateur 2
Golf, équitation, cuisine, ninja, medieval fantasy, combat spatial => même combat !
Répondre
#39
Le fait d'avoir atteint 1200€ sur ulule, même si ça n'a pas permis de remplir l'objectif, montre quand même qu'il y a un certain intérêt pour le jeu.

Après oui, probablement que le public est plus restreint pour un jeu de gestion de club de golf que pour, par exemple, un jeu de conquête spatiale, mais vu qu'il y a moins (voir pas) de jeu de gestion de club de golf, donc de concurrence, il ne faut pas s’arrêter là dessus.
Répondre
#40
Il faudra que je fasse un article sur mon expérience Ululesque. Avoir atteint 1200€ ne représente rien au final, j'expliquerais le pourquoi du comment.
En tout cas, merci encore à celles et ceux qui ont participé, ça fait toujours chaud au cœur 16
Le golfeur "type" a la cinquantaine et est plutôt aisé (on s'en saurait un peu douté). C'est aussi ce qui m'a fait penché vers un jeu de gestion. La fédération de golf tente également d'aller vers les jeunes. Avec les jeux de RIO, il est fort probable que la fédération mette la main à la patte pour faire connaître d'avantage le golf auprès du public jeune. Bref, je me suis dit que c'était l'occasion.
Bon, on verra bien. Je n'en suis pas à mon premier jeu, ce ne sera pas le dernier 2
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)