Des jeux trop... aseptisés?
#1
En refaisant le tour des projets que j'ai amorcés (et qui sont loin d'être finis pour la plupart), je m'aperçois que j'ai plutôt des jeux aseptisés, vides d'émotion et auxquels on ne s'attache finalement pas. Eclerd, VariiSpace, le "Tactical Game" (toujours sans nom) n'ont finalement aucun background et tiendraient peut-être plus du logiciel de gestion présenté autrement que du jeu.

Et en relisant le topic sur les jeux qu'on a aimés, j'ai l'impression (qui me semble justifiée) que les jeux appréciés sont finalement surtout ceux avec un vrai background. Une sorte d'attachement à l'univers du jeu plutôt qu'au simple jeu en lui-même.

C'est partagé comme sentiment? Comment vous réglez le problème sur vos jeux opérationnels ou prévus? Y'a des jeux web amateurs totalement dénués de background et qui tournent pourtant bien? Si oui, pourquoi tournent-ils selon vous?
Répondre
#2
Sur mon jeu de potions j'ai prévu un background bien fun vu que le thème c'était un "univers décalé". Donc j'ai prévu un humour bien débile, des gentils un peu vilains et des méchants attachants.

Sinon en général j'aime bien les jeux avec du bon background mais, par exemple, sur Trials Evo ou Infested Planet (Tactical) le background est quasiment inexistant (du moins pas montré), et pourtant j'y rejoue encore et encore parce que le gameplay (toujours lui) est cool, il y a un bon challenge (je ne les ai pas fini mais je continue de progresser car il y en a pour tous les niveaux) et l'univers est fun : les parcours de moto sont complètement fumés dans Trials, et dans IP les mutations aliens sont marrantes.

Est-ce que tu prends plaisir à jouer à tes jeux ?
Répondre
#3
Citation : Est-ce que tu prends plaisir à jouer à tes jeux ?
Faudrait qu'ils soient jouables 34

Pour Dracca, au fond, oui, mais j'aimerai continuer à le pousser en avant. Et du coup, je me suis rendu compte que je n'ai juste aucun personnage secondaire (sic) et que finalement, beaucoup du background du jeu (et des autres que j'ai en "alpha") ne concerne finalement que l'univers du jeu, pas vraiment les personnages. Un univers sans vie en quelque sorte.

Bon, après, c'est vrai qu'en ce moment, je compare un peu à du Kingdom Hearts (dont le trailer du 2.8 me donne juste envie d'acheter la PS4), du Harry Potter ou du Hellsing dont les backgrounds sont assez chargés (et même sur un Dead Space, il y a une forme d'attachement). Disons que c'est pas nécessairement le fait de revenir jouer que le background "attachant" entraînerait, mais plutôt l'impact sur ma mémoire de joueur, au vu des véritables communautés qui peuvent se créer autour de ces univers.
Répondre
#4
Doublon, mais je viens de retomber sur un Extra Credits sur cette impression: game = play + theme.
Répondre
#5
Très sympa cette chaine YT !
Répondre
#6
Je pense que le background est très important effectivement pour s'attacher dans la longueur a un univers et donc a un jeu en particulier car l'ambiance et le gameplay sont essentielle au background du faite que l'on ne vie pas le Background de la même façon suivant son expérience de jeu, je pense que l'un ne va pas sans l'autre. Darksoul est l'exemple type du jeu sans réel dialogue mais qui par son ambiance et son gameplay très prononcé met le joueurs dans l'histoire. Prendre une direction artistique global bien affirmé me semble être la meilleurs chose pour créer un univers accrocheur, après soit ça plait soit ça ne plait pas mais au moins quand on accroche c'est pour de bonne raison.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)