Le ciel et l'éther
#1
Que se passe-t-il quand on mélange Eve Online et Pirates of the Caribbean ? Idée à saisir !


L'éther et le ciel


L'univers est un espace infini de ciel et d'éther. Le ciel est la trame de l'univers, le tissu de réalité sur lequel l'existence des matières se révèle. L'éther est le fluide spirituel parcourant l'univers en flux et courants, qui transmettent les influences et composent les esprits en créant le temps.

La gravité

Lorsqu'une certaine quantité de matière se trouve au près d'un même endroit dans l'univers, un torus gravitationnel apparaît sous l'effet de la torsion du ciel autour de la matière, qui pousse cette dernière à s'assembler en un disque de plus en plus compact.
La concrétion ainsi formée entraîne la matière environnante dans son torus, de sorte que le disque grandit par accumulation, ce qui augmente l'étendue de son influence gravitationnelle, qui attire alors encore plus de matière. Ainsi naissent les mondes, en aspirant les débris élémentaires qui flottent autour d'eux.
Chaque torus gravitationnel forme un plan de gravité, au-dessus duquel la matière est attirée vers le bas, et en-dessous duquel la matière est attirée vers le haut. C'est la convexité de la torsion céleste qui provoque la gravité.

Les mondes

L'univers est piqueté d'une multitude de mondes, dont certains sont hostiles à la vie et d'autres sont féconds. Leur diversité est sans pareil. Dans les uns règne une nuit éternelle, autour d'autres brillent plusieurs soleils. Ils peuvent abriter les civilisations les plus raffinées, ou les monstres les plus sauvages. La magie peut y être omniprésente, ou en être absente.
Or on peut voyager entre ces mondes. En effet les bateaux célestes, aux grandes voiles éthériques, permettent aux aventuriers les plus courageux de traverser les espaces immenses qui séparent les mondes, à la recherche d'artefacts légendaires et de trésors fabuleux. Naviguer dans le ciel, cela va sans dire, n'est pas sans risque. Mais celui qui a le courage de prendre la route des étoiles aura la chance de mener une vie hors du commun.

Les bateaux célestes

Il y a autant de moyens de transport dans l'espace qu'il y a d'usages, de races et de cultures dans l'univers. Il existe des bateaux célestes de toutes tailles et de toutes sortes, des plus légères embarcations aux plus énormes vaisseaux.
La plupart utilisent des voiles pour se propulser grâce aux vents d'éther, bien que d'autres procédés existent. Le principe est le suivant. Deux ailes - non parallèles - et deux safrans fixent le bateau sur deux plans, à l'intersection desquels il peut coulisser. Il est alors possible de prendre le vent d'éther dans les voiles, pour générer une propulsion.
Répondre
#2
J'aime beaucoup l'idée de bateaux célestes, j'avais imaginé un truc dans le même style pour un jeu de gestion de vaisseaux style Eve Online en 2d. Mais ça demande de beaux graphismes 1
Répondre
#3
Perso, j'ai pas compris je crois... :/ Mais c'est joli à lire : )
Répondre
#4
(01-20-2020, 06:06 PM)Xenos a écrit : Perso, j'ai pas compris je crois... :/ Mais c'est joli à lire : )

c'est un background, à toi de t'en saisir pour en imaginer un gameplay (enfin, c'est mon interprétation)

genre tu peux envoyer tes dragons explorer d'autres planètes (trouver leurs origines ?) après avoir réalisé une quête qui leur permet de comprendre l'éther et de se propulser entre ciel et ether plutot que de rester "coincé" entre le ciel et la terre (belle rime nan ?34)
[WIP]projet Rivages
[WIP]projet Arthur (comme si ça suffisait pas d'un...)
Répondre
#5
C'est pas nouveau comme concept. Par exemple il y a spelljammer, qui se déroule dans l'univers de donjons & dragons et où il y a des vaisseaux/bateaux volants en forme de bestioles :
[Image: Spelljammer_4016_2701.jpg]
Mais c'est toujours bien de penser à ce genre d'univers, on peut y appliquer les mêmes mécaniques de jeu que les univers SF classique mais c'est moins générique.
Répondre
#6
Oui Spelljammer était une des inspirations, je relisais récemment Dragon Magazine n°15 avec un dossier spéciel Spelljammer. La différence principale est que Ciel et Ether propose des "lois de la physique" p:lutôt que de se réfugier derrière l'opaque concept de "timon" de Spelljammer. Aussi, Ciel et Ether est une création originale plus qu'une "glue" entre des univers pré-existants.

Il y a un thread où on se demande pourquoi certains jeux semblent insipides. Un univers qui garde le meilleur d'Eve Online et Pirate des Caraïbes serait haut en couleurs et sans doute très attachant. Il peut aussi offrir un support à de nombreux types de jeu vidéo, tactique, stratégique, fps, gestion commerciale...

Le postulat de départ, c'est que dans un univers de magie, la science n'aurait pas besoin d'apparaître, mais les voyages spatiaux seraient quand même possibles.
Répondre
#7
Ok, j'ai compris 2 C'est courant de voire des jeux sans background, mais rare de voir des background "sans jeu" donc ça m'avait surpris (mais en bien du coup 16 )
Y'a de l'idée, cela peut en effet donner un jeu à l'univers sympathique, reste à trouver le graphiste pour illustrer les concepts (si quelqu'un se saisit du concept)
Répondre
#8
Bon point sans un artiste pour présenter la chose l immersion sera bcp plus faible
Mais c’est très onirique ça mérite la réflexion (pour qui a le temps)
[WIP]projet Rivages
[WIP]projet Arthur (comme si ça suffisait pas d'un...)
Répondre
#9
J'aurais dû dire "artiste", oui, car même si l'immersion est plus simple avec des images, à l'écrit, elle est aussi agréable à lire. Genre là, l'intro m'a plû, même si je ne me fais pas forcément une image en tête de la chose avant l'illustration, c'est agréable à lire: ça peut être un axe de jeu aussi 16
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)